Un polymécanicien aujourd’hui au service construction

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

Un polymécanicien aujourd’hui au service construction

Michael Stadelmann a achevé son apprentissage de polymécanicien spécialisé dans la construction de moules chez B. Braun à Escholzmatt en 2006. Il a ensuite travaillé trois ans au service de fabrication d’outils de l’entreprise en tant que mécanicien polyvalent. Ici, le fraisage des pièces les plus variées pour les outils de moulage par injection faisait partie de ses tâches quotidiennes.

Mais comment sont construites ces pièces ? Cette question a toujours intéressé Michael. Aussi, lorsqu’un poste de dessinateur CAO s’est libéré au service construction, Michael a-t-il postulé. Ayant été préféré aux trois autres candidats internes, il a enfin pu découvrir comment les pièces étaient construites.

Michael Stadelmann, constructeur

Avec le temps, il s’est de plus en plus souvent vu confronter à des tâches relevant de la construction, ce qui lui plaisait énormément. Malheureusement, il n’avait pas de formation correspondante. Il ne lui a donc pas fallu longtemps pour se décider à entreprendre une formation de technicien en génie mécanique spécialisé dans la construction à la haute école ABB à Baden. Pour ce cursus d’études en cours d’emploi de trois ans, il a reçu tout le soutien possible de la part de B. Braun, y compris sur le plan financier. Michael a achevé sa formation avec grand succès : il a reçu une distinction particulière, celle du meilleur mémoire de diplôme. Avec deux autres étudiants, il a développé et construit un système pour B. Braun qui permet de ramener le temps d’immobilisation d’une machine pour la nettoyer de 5 heures à 20 minutes par mois, soit une économie de... 93 % ! Une réussite qui lui a même valu un article dans le journal local.

„J’étais de plus en plus souvent confronté à des tâches de construction, ce qui me plaisait énormément. N’ayant pas la formation correspondante, je n’ai pas mis longtemps à me décider à suivre une formation de technicien en génie mécanique spécialisé dans la construction. “

– Michael Stadelmann

Si la période de formation a été pour lui aussi intéressante qu’enrichissante, elle a aussi donné lieu à une double charge considérable. Tout au début de celle-ci, il est devenu papa d’une petite fille. Il a donc non seulement vécu d’importants changements sur le plan de la formation et sur le plan professionnel, mais à la maison également, les priorités n’étaient plus les mêmes. Vers la fin de sa formation, son second enfant est venu au monde, un fils cette fois-ci. Après avoir obtenu son diplôme, Michael a été heureux de pouvoir se consacrer à nouveau pleinement à sa famille. 

Actuellement, il travaille comme technicien en génie mécanique dans une petite équipe. Ce qu’il apprécie tout particulièrement, c’est de pouvoir être présent tout au long du processus, de l’idée à la réalisation, ainsi que les échanges fructueux avec l’équipe. Depuis qu’il travaille dans un bureau, le côté artisanal qui lui tient tellement à cœur lui manque un peu. Mais il se rattrape à la maison. Lorsque l’on a des enfants en bas âge, il y a toujours quelque chose à faire. Michael a par exemple conçu puis construit une table de jeu en bois qui se trouve maintenant dans la chambre des enfants.