Plaies chroniques Informations destinées aux patients

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

Soin des plaies chroniques

Le plus souvent, les plaies chroniques sont dues à une maladie veineuse au niveau des jambes ou à des troubles de l'irrigation sanguine en cas de diabète (pied diabétique). Les escarres (ulcères de décubitus) des patients immobiles constituent une autre cause des plaies chroniques.

La principale mesure de traitement des plaies chroniques, outre le soin local de la plaie, est le traitement de la cause, afin de favoriser la cicatrisation. C'est la raison pour laquelle les plaies chroniques doivent toujours être soignées par un médecin ou un spécialiste des plaies.

Ulcère de la jambe (ulcus cruris)

Ulcère de la jambe (ulcus cruris)

L'ulcère de la jambe (appelé aussi ulcus cruris) est une plaie profonde, le plus souvent suintante, située dans la région du bas de la jambe. Il est dû à des troubles de la circulation sanguine. Les plaies pénètrent plusieurs couches de peau et peuvent même s'étendre jusqu'à l'os.

L'ulcère de la jambe ne guérit pas de lui-même comme de nombreuses autres blessures mais doit être traité professionnellement par un médecin ou un spécialiste des plaies. En aucun cas la personne concernée ne doit soigner elle-même sa plaie à l'aide de crèmes ou de baumes. Cela pourrait retarder la cicatrisation voire lui nuire.

Le traitement d'un ulcère de la jambe est souvent long et fastidieux. L'objectif du traitement est d'améliorer le retour sanguin perturbé. Il faut de plus nettoyer régulièrement la plaie pour éviter une infection.

Les pansements hydroactifs tels que les pansements en mousse réticulée, comme Askina® Foam, ou en fibres d'alginate/CMC, comme Askina® Sorb, ont montré de très bons résultats dans le traitement de l'ulcère de la jambe. Ils n'assèchent pas et n'adhèrent pas à la plaie ouverte. Ils sont plus adaptés au traitement de grandes surfaces ou de plaies suintantes que des pansements et bandages classiques. Les pansements pour plaies auto-adhésifs siliconés
(comme Askina® DresSil, Askina® DresSil Border ou Askina® SilNet) sont particulièrement bien adaptés pour un changement de pansement indolore, car ils s'enlèvent facilement, sans endommager le tissu nouvellement formé.

Caractéristiques de l'ulcère de la jambe

  • Sensation permanente de tiraillement dans la zone touchée
  • croissance anormale des ongles, partiellement colorés
  • coloration brune de la peau
  • plaies constamment suintantes
  • perte de tissu dans la région du bas de la jambe qui peut s'étendre jusqu'aux couches cutanées profondes
  • odeur putride due à la colonisation bactérienne

Escarre (ulcère de décubitus)

Escarre (ulcère de décubitus)

Une escarre est causée par une pression constante sur une zone de peau. Les personnes âgées alitées sont tout particulièrement des sujets à risque. Le manque d'irrigation sanguine entraîne des lésions cutanées et tissulaires de degrés de gravité divers. Ce type d'escarres peut être très douloureux. Le traitement est souvent fastidieux.

Plus l'ulcère de décubitus est détecté tôt, plus il a de chances de guérir. Le soulagement de la pression totale est la principale mesure de traitement. La plaie doit obligatoirement être soignée par un médecin, en fonction du type et du degré de gravité de la lésion.

Si la plaie est petite et sèche, elle peut dans certaines conditions être simplement couverte de manière lâche par un pansement stérile. Les plaies humides doivent d'abord être nettoyées avec une solution saline stérile ou une solution de nettoyage des plaies (par ex. Prontosan® Solution de rinçage de plaies). Les pansements en mousse comme Askina® Foam sont adaptés au bandage. Cependant, les pansements en mousse (enduits de silicone) comme Askina® DresSil ou Askina® DresSil Border peuvent également être appliqués. Ces matériaux sont conçus de telle sorte que la plaie est maintenue humide en dessous et peut guérir de façon optimale, sans que le tissu ne colle au pansement.

Lorsque l'escarre est à un stade plus avancé, la plaie peut contenir des tissus morts que le médecin doit retirer. Ensuite, la plaie est nettoyée en plusieurs étapes (par ex. avec Prontosan®). En cas de suspicion d'une infection généralisée, un traitement antibiotique systémique doit être commencé.

Caractéristiques de l'ulcère de décubitus

  • rougeur permanente de la peau, parfois avec un gonflement (stade 1)
  • écorchures ou cloques dans la zone touchée (stade 2)
  • plaie profonde avec lésions tissulaires sévères (stade 3)
  • atteinte des muscles, os et tendons (stade 4)

Pied diabétique (syndrome du pied diabétique)

Pied diabétique (syndrome du pied diabétique)

Le pied diabétique est un effet secondaire fréquent du diabète sucré. La glycémie élevée endommage les vaisseaux sanguins et les voies nerveuses. Il en résulte des plaies au niveau du pied, qui peuvent s'infecter.

Un pied diabétique ne peut être traité avec succès que si les causes sont corrigées. Les valeurs de glycémie doivent être ajustées de manière optimale pour empêcher la progression des lésions vasculaires ou nerveuses. Un traitement personnalisé peut réduire le risque d'amputation. Outre le soulagement permanent de la pression, le soin local de la plaie fait partie du traitement global du pied diabétique.

La plaie doit être nettoyée par un médecin ou un spécialiste des plaies (par ex. Prontosan® Solution de rinçage de plaies) et traitée avec des antimicrobiens afin de minimiser le risque d'infection.

La plaie doit être maintenue humide pour accélérer le processus de guérison. Pour cela, il convient d'utiliser des pansements hydroactifs comme les pansements en mousse avec ou sans silicone (Askina® Foam, Askina® DresSil ou Askina® DresSil Border). Askina® DresSil Border Mini est particulièrement bien adapté pour les petits ulcères du pied diabétique.

Les pansements antimicrobiens (par ex. Askina® Calgitrol® Ag ou Askina® Calgitrol® Paste) facilitent le processus de guérison et préviennent l'infection.

Caractéristiques du syndrome du pied diabétique

  • pâleur de la peau ou coloration bleuâtre
  • diminution de la sensation de douleur en raison des lésions nerveuses
  • peau des pieds sèche et craquelée
  • ulcère ouvert avec tissus enflammés et partiellement morts