Von der Lehre zur Festanstellung

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

Ancrage régional, défi national, portée mondiale

Son trajet pour se rendre à son travail est aussi court que son envie de travailler est grande : Tamara Schöpfer, originaire d’Escholzmatt, a effectué son apprentissage de polymécanicienne chez B. Braun. Si elle n’a pas embrassé sa carrière depuis très longtemps, elle n’en a pas moins déjà accompli beaucoup de choses. Citons entre autres une participation réussie aux SwissSkills 2020.

Une chose est

Une chose est sûre pour Tamara dès le départ : elle veut exercer un métier manuel.

Fleuriste ou mécanicienne automobile. Ce sont deux professions parmi d’autres qu’avait envisagées Tamara Schöpfer lorsqu’elle était adolescente. Elle voulait, dans tous les cas, exercer un métier manuel. Issue d’une famille de grands bricoleurs, le désir de travailler de ses mains était pratiquement inscrit dans ses gènes. Ce n’est donc pas par hasard que Tamara a entrepris une formation de polymécanicienne chez B. Braun. L’atmosphère familiale qui règne dans l’entreprise a également joué un grand rôle dans son choix et, peut-être aussi un peu le fait que B. Braun se trouve à proximité immédiate de son domicile.

Divers produits à usage unique sont fabriqués à Escholzmatt, comme cette banque de robinets, qui est utilisée pour l'application de médicaments dans la thérapie par perfusion.

Mais si vous pensez que, à l’époque, Tamara a fait son choix pour des raisons géographiques, vous êtes bien loin de la vérité. Le fait que le site de production de B. Braun se trouve dans sa ville natale n’est qu’un heureux hasard, heureux hasard qui s’est d’ailleurs renouvelé avec une embauche dès que sa formation a été achevée. C’est maintenant la septième année que Tamara travaille comme polymécanicienne chez B. Braun, son apprentissage a pris fin il y a un peu plus de deux ans. Connue principalement pour la production d’articles en plastique comme des robinets à trois voies, des seringues et des systèmes de perfusion, B. Braun fabrique également les outils de moulage par injection pour ces pièces dans ses propres ateliers. C’est ici qu’intervient Tamara : en tant que polymécanicienne, elle fabrique des pièces pour ces moules ainsi que des pièces de rechange pour les installations de montage et d’emballage à l’aide de modèles CAO (conception assistée par ordinateur) sur des machines-outils à commande numérique modernes. « Nous avons besoin d’outils de moulage par injection pour toute une série de choses, entre autres pour fabriquer les systèmes de perfusion et les robinets à trois voies courants de B. Braun qui sont employés quotidiennement en médecine. Mais nous réalisons aussi régulièrement des outils pour de nouveaux prototypes destinés à faire avancer la recherche et le développement de nouveaux produits », explique Tamara. Pour elle, cette étape importante dans la chaîne de fabrication d’articles médicaux et le fait que l’entreprise soit implantée à Escholzmatt constituent une combinaison idéale. Elle est près de sa famille et de son domicile, mais en même temps, elle peut apporter une importante contribution à la société et au monde en général, et progresser en plus avec chaque tâche qu’elle accomplit. 

„ B. Braun est pour moi une combinaison idéale d’atmosphère familiale et de portée mondiale. “

– Tamara Schöpfer

Tamara Schöpfer obtient la 7e place aux SwissSkills 2020.

Plus que toute autre chose, on le sait, les défis nous font progresser. Tamara en a relevé un de très grande taille en 2020 : avec le plein soutien de son employeur, elle a posé sa candidature pour les championnats nationaux SwissSkills. Lors du premier tour, elle a dû s’imposer contre un peu plus de 90 candidates et candidats avec le résultat de 20 heures de travail pratique afin d’être admise au second tour. Là, elle était en compétition avec 24 participants encore. Elle a dû ensuite passer un examen théorique de huit heures comparable à un examen de fin d’apprentissage. Ayant également surmonté cet obstacle avec maestria, Tamara s’est qualifiée pour la finale opposant les huit meilleurs artisans.

Lors de cette finale qui, du fait de la situation particulière, ne pouvait avoir lieu comme d’habitude dans le cadre du salon des métiers et s’est donc tenue dans un centre pédagogique à Münchenbuchsee, Tamara a été sollicitée à l’extrême. Chaque jour du lundi au samedi, elle a construit, programmé, fraisé sans relâche. Rétrospectivement, elle considère sa participation aux SwissSkills comme la meilleure expérience personnelle de sa vie, car cet effort prodigieux qui lui a été demandé l’a fait énormément progresser. À la fin du championnat, elle a obtenu une très honorable 7e place pour son travail. 

„ Les SwissSkills ont vraiment été un grand challenge mental. Mais grâce au soutien de B. Braun, j’ai pu le relever. “

– Tamara Schöpfer

En tant que responsable de formation professionnelle, Tamara veut transmettre ses compétences et son expérience aux nouveaux apprenants.

Actuellement, Tamara suit une formation de responsable de formation professionnelle. Elle aura ainsi la possibilité de transmettre directement aux nouveaux apprenants ce qu’elle a appris et acquis. Elle ne risque pas de s’ennuyer, en effet, chaque année, 40 personnes entreprennent un apprentissage chez B. Braun sur tout le territoire suisse. Durant son propre apprentissage, Tamara a elle-même profité d’un grand soutien dans un environnement protégé et de la culture de l’erreur apprenante chez B. Braun. Elle ne peut donc pas imaginer meilleur départ dans la vie professionnelle. Peut-être que l’un des apprentis qu’elle accompagnera suivra plus tard ses traces et participera également aux SwissSkills. Une chose est sûre, B. Braun sera toujours là pour apporter son soutien.