La désinfection des instruments

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

Instruments

Les instruments sont importants dans la pratique quotidienne. Pratiquement aucun domaine de la médecine moderne ne peut se passer des dispositifs médicaux. Des pinces et pincettes à l'abaisse-langue, en passant par les cathéters, tous ces objets sont des dispositifs médicaux. Une bonne désinfection de ces dispositifs joue aussi un rôle important pour minimiser les risques d'infection et protéger durablement utilisateurs et patients.

Le traitement des dispositifs médicaux est au cœur de l'hygiène et elle est surveillée par le législateur et les autorités de vérification. Les exigences en la matière sont complexes car de nombreux dispositifs médicaux présentent des propriétés très spécifiques ou sont fabriqués à partir de matériaux très sensibles. Les fabricants de dispositifs médicaux sont donc contraints de fournir des informations sur le traitement de leurs produits.

Un bon traitement des dispositifs médicaux contribue considérablement au succès du traitement.
Avec B. Braun, vous êtes assuré d’avoir un partenaire fiable à vos côtés, qui vous soutient entièrement avec des produits parfaitement adaptés à vos besoins.

  • Traitement des dispositifs médicaux
  • Tolérabilité des matériaux
  • Compatibilité
  • Questions et réponses

Traitement des dispositifs médicaux

Étapes de retraitement :

Dans le respect des dispositions législatives relatives à la protection des patients et des utilisateurs, et de la nécessité , dans le cadre d'un traitement hygiénique éprouvé, d'assurer constamment une qualité élevée dans le transfert des tâches, il est recommandé de respecter les étapes suivantes dans le traitement des dispositifs médicaux :

 

 

1. Prétraiter, collecter, pré-nettoyer, le cas échéant démonter
2. Transporter vers le site de traitement
3. Nettoyer/désinfecter, rincer et sécher
4. Vérifier la propreté et l'intégrité
5. Entretenir et réparer
6. Vérifier le bon fonctionnement
7. Marquer s'il y a lieu
8. Emballer et stériliser

Le processus de traitement se termine lorsque la libération du dispositif médical pour utilisation est documentée.

Choix de l'agent nettoyant et traitement

Le fabricant de dispositifs médicaux est tenu de fournir des informations sur les procédés appropriés de traitement de ses produits. Dans ces informations, on peut souvent lire des formules telles que "Traiter à l'aide d'un agent alcalin additionné de tensio-actif", qui visent à éviter de nommer des noms de marque. Le tableau ci-dessous présente quels agents nettoyants et désinfectants de B. Braun correspondent à ces descriptions.

Détergents et désinfectants B. Braun pour le traitement manuel ou automatisé

Traitement manuel de dispositifs médicaux

Les procédés de nettoyage et de désinfection manuels doivent être réalisés selon des procédures opératoires standardisées. Seuls des agents et des procédés adaptés au dispositif médical et tolérés par ses matériaux doivent être utilisés.
Des procédures opératoires standardisées doivent être mises en place pour le nettoyage et la désinfection manuels, car le traitement manuel de dispositifs médicaux ne doit pas avoir des résultats inférieurs à ceux des procédés mécaniques.

Pour de plus amples informations sur le thème du traitement manuel

Description Document Lien
Préparation manuelle des instruments Conseils d'utilisation
pdf (424.4 KB)
Tableau de dosage Pour la préparation de solutions de désinfection prêtes à l'emploi
pdf (37.9 KB)

Traitement mécanique des dispositifs médicaux

Le traitement mécanique doit avoir lieu selon des procédés validés ; on utilise des procédés thermiques ou chimico-thermiques.
Le traitement thermique a lieu à des températures > 90° dans des appareils de nettoyage et de désinfection. L'effet de désinfection résulte de la chaleur et dépend du temps d'utilisation. Selon le programme et l'appareil, on utilise des nettoyants, des agents neutralisants et des produits de rinçage.

Les dispositifs médicaux sensibles à la chaleur en raison des propriétés de leurs matériaux sont traités par des procédés chimico-thermiques, c'est-à-dire généralement à des températures comprises entre 50 °C et 60 °C avec un agent nettoyant et un désinfectant.

Découvrez ici les produits de la gamme B. Braun pour le traitement mécanique :

Compatibilité avec les matériaux

Pour le traitement des dispositifs médicaux, il est indispensable de suivre les recommandations du fabricant. C'est l'unique façon de garantir que les instruments soient traités avec des principes actifs adaptés. Cela permet aussi de préserver la valeur de l'outil de travail.

Vous trouverez ci-dessous des indications concernant la compatibilité entre les instruments et les désinfectants de B. Braun.

Compatibilité entre les instruments et les désinfectants de B. Braun

Compatibilité

Le choix du principe actif d'un désinfectant est très important dans le cadre de l'utilisation de désinfectants pour instruments et surfaces en pratique quotidienne. Outre l'adéquation pour des matériaux donnés et le spectre d'action, il convient de vérifier que les principes actifs des produits utilisés soient compatibles entre eux pour éviter toute réaction indésirable.

Incompatibilité des désinfectants à base d'aldéhyde et d'amine

L'utilisation simultanée de désinfectants à base d'aldéhyde et d'amine est particulièrement critique. En effet, ces deux groupes de principe actif réagissent l'un avec l'autre et entraînent des tâches brunâtres irréversibles. Ce phénomène est particulièrement important en cas de changement de désinfectant. Il est recommandé de s'en tenir à un groupe de principes actifs et de vérifier, avant d'utiliser un nouveau produit, que tous les résidus ont bien été rincés.

Incompatibilités entre les désinfectants de surface et d'instrument

Les problèmes d'incompatibilité entre ces deux groupes de désinfectants lorsque des désinfectants de surface et d'instrument contenant des principes actifs différents sont utilisés sont moins bien connus. Ces problèmes peuvent aussi provoquer des taches, p. ex. lorsque des surfaces de travail ont été désinfectées avec un produit à base d'aldéhyde et lorsque, lors du traitement d'instruments, des gouttes de la solution désinfectante pour instruments, à base d'amine, tombent sur la surface.

Liste des compatibilités B. Braun

La liste des compatibilités permet de faire le bon choix lors de l'utilisation de désinfectants B. Braun. Elle présente en un seul coup d'œil quels produits peuvent être utilisés côte à côte en pratique quotidienne sans risque et quelles préparations ne sont pas compatibles entre elles.

Questions et réponses

Quelle est la durée de vie des désinfectants pour instruments ?

La durée de vie dépend de chaque produit et elle doit être demandée au fabricant. L'association pour l'hygiène (VAH) recommande de renouveler au moins une fois par jour les solutions prêtes à l'emploi.

Des durées de vies supérieures ne sont fiables que lorsque le fabricant a prouvé par des expertises que l'efficacité est assurée pendant une durée supérieure aussi en cas de traces visibles de sang.

À quoi doit-on veiller lors d'un changement de désinfectant pour instruments ?

En cas d’utilisation prolongée du désinfectant, il est possible que des résidus des substances restent sur les instruments et les ustensiles de préparation (bacs à instruments) ou, dans le cas de surfaces molles (p. ex. endoscopes souples), pénètrent dans le matériel. Lors du changement de la solution de préparation, retirer ces résidus avant l’utilisation du nouveau produit afin d’empêcher toute réaction d’incompatibilité chimique.

Il est recommandé de procéder comme suit :

  • Nettoyer avec de l'eau et un nettoyant comme Helizyme® les instruments et les bacs à instruments, y compris les ustensiles de traitements. Nettoyer les endoscopes souples à l'aide de brosses en suivant les recommandations du fabricant.
  • Rincer soigneusement à l’eau jusqu’à éliminer toute trace de mousse ; sur les endoscopes, ne pas oublier les canaux
  • Essuyer les surfaces avec un chiffon imbibé d’alcool (alcool isopropylique à 70 %) et rincer les canaux des endoscopes avec la solution alcoolisée conformément aux indications du fabricant

Les étapes 2 et 3 sont particulièrement recommandées si le nouveau désinfectant pour instruments est basé sur d’autres substances que le précédent. En cas de passage d’un produit contenant des aldéhydes à un produit contenant des amines et inversement, les substances peuvent réagir entre elles et entraîner des colorations rougeâtres-marrons.
Si, en plus de la désinfection manuelle, une préparation automatique dans un dispositif de nettoyage et de désinfection est prévue pour les endoscopes, vérifier la compatibilité de toutes les solutions de préparation (automatique et manuelle).
Le tableau suivant présente les noms les plus courants des aldéhydes et des amines :

Aldéhyde Amine
Formaldéhyde Coco-propylène-diamine
Formacétate Acétate propylène diamine guanidinium de coco
Glutardialdéhyde Alkylamine
Glutaraldéhyde Lauryl propylène diamine
Glutaral Dodécyle-bispropylène-triamine
Glyoxal Glucoprotamine
1,6-Dihydroxy-2,5-dioxahexane Alkylpropylène diamine
Méthanal Bis(aminopropyl)laurylamine
Dialdéhyde d'acide succinique N-(3-aminopropyl)-N-dodécylpropane-1,3-diamine