Une histoire de Technique médicale

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

La technique médicale au service du cœur

Yasar Bolat, employé chez B. Braun, raconte son histoire et explique ce que la technique médicale représente pour lui.

Yasar Bolat a subi une opération après un infarctus. Le chirurgien a utilisé un clamp vasculaire identiques à ceux qu'Yasar Bolat produit en sa qualité de mécanicien d'outils chirurgicaux.

Yasar Bolat sait exactement, de par sa propre expérience, ce que la chirurgie cardio-thoracique peut accomplir. Il a subi une opération suite à un infarctus et le chirurgien a utilisé un clamp vasculaire, autrement dit rien d'inhabituel. La particularité d'Yasar Bolat : il a travaillé au total 37 ans à la production de clamps pour Aesculap AG à Tuttlingen, une division de B. Braun Melsungen AG. Il connaît dans les moindres détails ce clamp, qui a également été utilisé dans son propre cœur.

En septembre 2001, il a fait une crise cardiaque et a été emmené à l'hôpital universitaire de Fribourg. Les examens ont révélé qu'il devait subir un pontage. Au cours de la consultation préliminaire, le médecin, qui voulait mieux connaître son patient lui a demandé, entre autres, le nom de son employeur ainsi que son activité. Après avoir entendu les mots clés B. Braun, clamps vasculaires et clamps spéciaux, le médecin a quitté la salle de soins avant de revenir avec cinq clamps vasculaires et de lui demander : « Vous voulez dire ceux-là ? ». Yasar Bolat les a examiné d'un œil d'expert, en a pris un dans la main et ajouté : « C'est moi qui ai fait celui-là ! » « Et c'est avec ça que vous serez opéré demain », a alors répliqué le médecin.

« Je n'aurais jamais imaginé que je serai un jour opéré à l'aide d'un instrument que j'avais moi-même fabriqué », raconte-t-il des années plus tard avec toujours autant d'étonnement. « C'était déjà très étrange, après l'opération, d'avoir à nouveau un clamp entre les mains et d'y travailler » se rappelle Yasar Bolat. « C'est rassurant de savoir que ce genre de chose existe ». L'opération à l'aide du clamp s'est déroulée avec succès et le cœur de Yasar Bolat ne lui a plus causé de souci depuis.

Yasar Bolat est arrivé en Allemagne en octobre 1972. Depuis 43 ans, il travaille à Tuttlingen dans la société Aesculap AG, avec plus de vingt membres de sa famille, soit trois générations au total. Comme ils le déclarent eux-mêmes, ils sont très fiers de fabriquer des « super dispositifs médicaux » et ainsi d'aider les gens.